Visite du VLT

Le lendemain de notre nuit au pied du Cerro Paranal, nous avons prévu de visiter le VLT. Pour être certain d’avoir une place pour tout le monde nous avions réservé bien à l’avance. Nous arrivons au poste de contrôle de l’observatoire, je montre la copie de l’e-mail de confirmation de la réservation. Il recherche mon nom dans a liste des groupes inscrit pour ce jour-là; il n’y figure pas. Il nous explique que le système de réservation a changé et que vu que nous avons réservé très longtemps à l’avance, la notre n’est pas été reprise dans le nouveau système. Ok, mais nous on s’en fo.., on a notre confirmation. Il nous demande de patienter à l’extérieur. Quelques minutes plus tard il demande à nos trois chauffeurs de présenter leur permis de conduire à l’accueil, c’est bon signe. S’en suit une nouvelle attente jusqu’à l’heure prévue pour la visite. Nous la passons dans le centre d’accueil réservé aux visiteurs. Il présente divers panneaux informatifs concernant le VLT et d’autres observatoires de l’ESO (ALMA, E-ELT, …)

Trois-quart d’heure plus tard la visite commence. On nous passe un film de présentation des activités de l’ESO, de ses observatoires, … plus quelques informations concernant la sécurité au VLT : protection contre le Soleil, il tape fort, attention à l’altitude, les coupoles sont à plus de 2’600m.

La suite se passe sur la plateforme où se trouvent les coupoles. La guide hispanophone entame les premières explications. La première phrase terminée : “In english, please”. En effet, vu son débit de parole nous préférons une visite dans une langue que nous maîtrisons mieux. Le guide anglophone arrive quelques minutes plus tard et nous emmène dans l’une des coupoles. Il nous montre le télescope, nous explique le fonctionnement du système optique et des différentes instruments qui peuvent être installé aux foyers, trois en tout, du télescope. En tant qu’astronomes amateurs quelques-uns d’entre-nous restent sur leur faim.

Nous passons ensuite dans la salle de contrôle des télescopes. Il nous explique comment sont contrôlés les instruments. Plusieurs moniteurs permettent d’afficher des informations météo, état des instruments, etc. Chacun des télescopes à ses propres moniteurs et peuvent être contrôlés individuellement. En gros cela ressemble à ce que nous utilisons dans notre cas pour l’astrophotographie… heu… en plus pointu peut-être.

La visite se termine par La Residencia, lieu de vie des personnes travaillant sur le site du VLT. Ils y disposent de tous le confort possible : piscine, cinéma, salle de musique, etc.

Tags from the story
, , ,