Sucre

Le lendemain de notre deuxième jour à Potosi, nous nous levons tôt pour prendre un bus pour Sucre. Ayant été malade une bonne partie de la nuit (les effets de la pizza), je dors une bonne partie du trajet. A notre arrivées plusieurs taxis nous attendent. L’un d’eux nous emmènera au Grand Hotel,  sélectionné dans notre guide. Nous y arrivons vers 10h30. Toujours malade je reste au lit une bonne partie de la journée.

Le lendemain nous nous rendons à Tarabuco pour son marché dominicale dont j’ai beaucoup entendu parlé. On y trouve une énorme quantité de stands vendant des produits de l’artisanat local : bonnets, ponchos, tapis, … Je reste tout de même un peu sur ma faim, j’avais beaucoup entendu parlé de Tarabuco pour son marché, mais aussi pour des danses. De cela nous ne verrons qu’une rapide présentation de quelques minutes préparée spécialement pour les touristes. De retour à l’hôtel je me repose une heure avant de ressortir à la recherche d’un distributeur de billets. Nous croisons par hasard Aline et Matthieu et nous faisons un tour en ville. Le soir je vais manger au Bibliocafé avant de rentrer à l’Hôtel.

Le troisième jour est nuageux et pluvieux, les premières goutes que nous voyons depuis notre départ d’Europe. Malgré tout nous faisons un tour en ville pour prendre quelques photos (même si des bâtiments blancs sur fond gris ce n’est pas terrible). A force de tours et détours, nous tombons devant l’enseigne Le Ptit Parisien (Calle Estudiante ?), tenue par un un vrai Titi (avec l’accent). Il nous fait gouter son pâté et son fromage de chèvre fait maison. Le tout accompagné d’un vin rouge bolivien Aranjuez et de discussions sur la politique bolivienne et française/européenne (2 Français contre 1 Suisse, je n’avais pas le choix 🙂 ).  Il est ensuite temps de retourner à l’hôtel où un taxi nous attends pour nous emmener au termina de bus d’où nous prendrons un us pour La Paz.

Tags from the story
, ,